Informations utiles:   "Libérez les voies publiques pour une circulation fluide et une ville plus sûre : Désencombrez les emprises des voies dès maintenant !"   | "La quatrième session ordinaire démarre ce 10 octobre 2023."   | "Agissons ensemble pour une ville propre et durable ! Découvrez notre service de gestion des déchets avec notre numéro vert 70 78 96 96 , pour une prise en charge simple et efficace de vos déchets ménagers."   | "D’ici à 2032, Agoè-Nyivé 1 est redevenue une localité verte et une commune moderne, attractive où il fait bon vivre."

M. KAYO  Lètou

LE COORDONATEUR DU BUREAU DU CITOYEN

Q1Pouvez-vous nous présenter le bureau citoyen de la commune d’Agoè-Nyivé 1

Le Bureau du Citoyen (BdC) est une institution locale de contrôle de l’action publique locale par les citoyens/citoyennes, il est un centre d’écoute et de recueil des attentes, des plaintes, des préoccupations et suggestions des citoyens/citoyennes de la collectivité territoriale. Il permet de rapprocher les citoyens/citoyennes de la mairie, en ce sens il sert de courroie de transmission par laquelle les citoyens/citoyennes expriment leurs avis à l’administration communale sur la gestion des affaires de la cité. Le BdC assure la médiation et la facilitation des conflits nés entre l’autorité et les citoyens pour la cohésion sociale. En somme, c’est un instrument de renforcement de la participation citoyenne à la gestion des affaires publiques locales.

Il constitue un outil pour la concrétisation de l’article 17 de la loi N° 2019-006 portant modification de la loi N°2017-011 du 13 mars 2007 relative à la décentralisation et aux libertés locales modifiée par la loi N°2018-003 du 31 janvier 2018 institutionnalisant le BdC comme une institution locale du CCAP (Contrôle Citoyen de l’Action Publique). C’est ainsi que l’Arrêté N°0225/MATDDT du 03 juin 2023 a été pris portant attribution, organisation et fonctionnement du Bureau du Citoyen dans les communes.

Le Bureau du Citoyen de la commune d’Agoè-Nyivé1 est créé par l’arrêté N°034/MCA1 du 16 juin 2023. Il est situé au quartier Gbonvé, provisoirement dans les locaux de la mairie annexe, derrière le lycée Agoè-Nyivé centre. Il est géré par un coordonnateur assisté d’un rapporteur qui assure la permanence du BdC depuis le 1ᵉʳ février 2024, jour de l’installation du Bureau du Citoyen.

Q2-Quelles sont vos ambitions à la tête du bureau du citoyen de la commune ?

En tant qu’acteur de la société civile qui adhère aux principes de la paix, de la démocratie, de la transparence, de l’équité genre et des droits humains, mes ambitions restent étroitement liées à la promotion de la citoyenneté, de la gestion participative des citoyens et citoyennes aux affaires publiques de la commune et aux principes de bonne gouvernance. Pour ce faire, je m’engage à :

  • Assurer l’accessibilité et la lisibilité des politiques et programmes du Conseil Municipal pour le grand public ;
  • Concilier les parties en matière du contrôle citoyen et de conflits sociaux ;
  • Servir d’instrument d’écoute : Recenser, recueillir les attentes, les problèmes, les préoccupations (besoins), plaintes et suggestions des citoyens ;
  • Pendre en compte les informations relatives aux préoccupations, besoins ou problèmes recensés par les organisations de développement à la base (CDQ, CVD, CCD) et de la société civile (ONG/Associations)
  • Faire une synthèse des préoccupations, besoins, problèmes des citoyens, en lien avec les actions de l’exécutif communal
  • Promouvoir la citoyenneté (centre de documentation, émissions audio-visuelles, etc.)
  • Mettre à disposition des citoyens avec l’appui des acteurs locaux des informations relatives aux organisations de la société civile, du secteur privé, des services communaux et des services déconcentrés de l’Etat, de la chefferie traditionnelle, etc.

Q 3- Qu’attendez-vous des citoyens de la commune ?

Les CVD/CDQ jouent un rôle cardinal dans le processus du développement de la commune et ils sont des acteurs incontournables dans l’émancipation des populations à la base. L’apparition de cette nouvelle dynamique des comités de développement à la base reste un chantier à peaufiner pour une véritable décentralisation. Fort de ce constat, le BdC de la commune d’Agoè-Nyivé1 a accordé une place prépondérante aux CVD/CDQ dans l’exécution du POA (Plan Opérationnel Annuel) qui est un outil de planification, d’exécution et de suivi des missions du BdC.

C’est en ce sens que le BdC prendra en compte les Plans d’Action Villageois (PAV) à travers les échanges trimestriels de planification et d’orientation stratégique qui portent sur les préoccupations récurrentes des citoyens et citoyennes, les services essentiels, les sujets d’intérêt commun (incivisme, civisme fiscal, environnement urbain, citoyenneté, participation des jeunes et des femmes au développement local).

Pour la réussite de notre mission de renforcement de la participation citoyenne et du Contrôle Citoyen de l’Action Publique locale, nous avons besoins de citoyens responsables et engagés pour l’intérêt de la commune et pour le bon vivre ensemble.

Pour ce faire, nous avons besoin de citoyens/citoyennes :

  • Prêts à protéger et défendre la commune
  • Qui protègent et respectent la chose publique
  • Qui participent au choix des élus locaux et à la veille citoyenne
  • Qui s’acquittent de leurs devoirs envers la commune, payent les impôts et taxes municipaux et participent aux activités communautaires d’intérêt commun
  • Qui entretiennent et veillent sur les ouvrages et installations publiques
  • Qui respectent les autorités
  • Qui connaissent leurs droits et devoirs-Qui s’impliquent dans la gestion des affaires publiques et qui accordent, dans leurs différentes activités, une place importante au développement de la commune.

Q4-Qu’attendez-vous du conseil municipal ?

Le Conseil Municipal étant l’assemblée délibérante élue par les citoyens et citoyennes de la commune, chargé de régler par ses délibérations les affaires de la commune et le Bureau du Citoyen étant la courroie de transmission par laquelle, les citoyennes et citoyens expriment leur avis sur la gestion de la cité à l’administration communale, il est essentiel qu’une relation étroite soit instaurée entre le Conseil Municipal et le Bureau du Citoyen pour la bonne réussite des missions qui incombent au BdC.

Pour ce faire, le Conseil Municipal doit :

  • Veiller à la réussite et au caractère inclusif et participatif de la phase d’information et de sensibilisation des citoyens/citoyennes, des OSC, des médias, des Comités de Développement à la Base, de la chefferie locale lors du processus de mise en place du BdC en vue de favoriser une pleine adhésion l’outil et son utilisation optimale.
  • Organiser des séances d’information et de sensibilisation du conseil communal, du personnel de la mairie et des citoyens sur le BdC comme outil de gestion et de bonne gouvernance communale.
  • Inscrire une ligne relative aux charges de fonctionnement et d’opérationnalisation du BdC dans le budget communal et faciliter son utilisation pour la mise en œuvre effective des activités du BdC
  • Doter le BdC d’un local approprié en dehors de la mairie puis assurer son équipement et la prise en charge des frais de location/construction
  • Créer un point focal BdC au sein de l’exécutif communal/conseil communal en vue de faciliter la prise en compte des questions liées à l’outil, aux sessions pour une prise de décision efficace devant contribuer à la réussite de la mission du BdC.
  • Prendre des dispositions pour garantir l’autonomie et la liberté d’action du BdC
  • Œuvrer à garantir la confiance et la sérénité des citoyens/citoyennes dans leur fréquentation du BdC
  • Protéger et garantir le droit des citoyens/citoyennes dans le suivi et le contrôle de l’action publique locale
  • Appuyer et accompagner les élus locaux dans l’appropriation du guide méthodologique de fonctionnement du BdC.
  • Mettre en place un mécanisme de suivi et de contrôle à tous les niveaux du processus de mise en place et de fonctionnement des rôles et attributions du bureau du BdC par les citoyens/citoyennes.

Q5 – Votre mot de fin.

Nous remercions le peuple togolais, les autorités du pays qui représentent le peuple, le Conseil Municipal de la commune d’Agoè-nyivé1 en particulier le Bureau Exécutif(BE) de la mairie au premier rang du quelle maire de la commune d’Agoè-Nyivé1, pour leur engagement en faveur du développement de la commune qui ne peut se faire sans la participation des citoyennes et citoyens de la commune, des autorités politiques, administratives, traditionnelles et des acteurs la société civile à travers l’installation du Bureau du Citoyen dans la Commune. Le BdC reste un outil innovant et récent du Contrôle Citoyen de l’Action Publique locale qui a besoin du soutien des autorités locales pour que la majorité des citoyens et citoyennes puissent s’en approprier et l’utiliser afin qu’ils deviennent de véritables leviers d’une gouvernance partagée et un instrument du contrôle citoyen visant la communication, le dialogue, la prise en compte des attentes des administrés, la transparence dans la gestion des affaires publiques, la redevabilité, conformément aux principes et règles de démocratie pour une bonne gouvernance locale. Nous invitons donc le Conseil Municipal, le bureau exécutif de la Mairie, la chefferie traditionnelle, les agents de la Mairie, les acteurs de développement de la commune, les ONG, les OSC, les citoyennes et citoyens à s’impliquer et à se mobiliser pour le développement de la commune d’Agoè-nyivé1 à travers l’enracinement de la démocratie locale.

Articles récents

Laissez un commentaire

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *